Le projet : Exils / The project : Exiles

ProjetExil-2

Exil : situation d’une personne qui a été condamnée à vivre hors de sa patrie, en a été chassée ou s’est elle-même expatriée. Par extension l’exil concerne tout séjour hors du lieu où l’on voudrait être.

La première phase du projet Objets : Guerres et Paix s’est avérée très positive autant de par les différentes approches artistiques menées lors de chacun des ateliers que sur sa dimension interculturelle, avec comme point d’orgue les Rencontres internationales de mai 2015. Cette réussite nous incite aujourd’hui à vouloir poursuivre cette expérience et faire ainsi grandir le projet.

L’objectif est double. Il s’agit d’une part de développer de nouvelles réflexions, recherches et créations avec des groupes de jeunes autour du thème de l’exil et d’autre part d’organiser à nouveau l’organisation de rencontres artistiques et culturelles internationales.

Cette thématique de l’Exil est intéressante en ce qu’elle peut être abordée sous plusieurs angles. Chacun de ces angles donnera lieu à des recherches et créations associant jeunes, enseignants et artistes marionnettistes. L’ouverture à d’autres disciplines est également possible.

Exile: situation whereby a person is forced to live away from his/her native land or home, or has been banished or who has decided to emigrate. By extension the exile concerns any stay outside the place where we would want to be.

The first stage of the Objects: Wars and Peace project has been very successful in both its artistic and intercultural aspects. The International Meeting in May 2015 has been its defining moment. Such success has us wanting to pursue this experience and to see this project grow.

This new stage has two main objectives: to initiate new thoughts, research and creations with young students on the topic of Exile and to organize a new artistic and cultural International Meeting.

This Exile topic is interesting as it can be broached from different angles. Each of these angles will foster new researches and creations bringing together students, teachers and puppeteers. Other artistic disciplines can also be incorporated.

 

150512_OGP_Rencontre_©VeroniqueLesperatHequet_674
150512_OGP_Rencontre_©VeroniqueLesperatHequet_677
150512_OGP_Rencontre_©VeroniqueLesperatHequet_676
150512_OGP_Rencontre_©VeroniqueLesperatHequet_683

Passé : l’Exil et l’Histoire de la Grande Guerre

Les périodes de conflit entraînent des mouvements de population à grande échelle. L’exemple de la Grande Guerre est symptomatique. Les mouvements de populations civiles et militaires y ont été conséquents.

Un regard sur le passé conduira aussi à mener des recherches sur l’implication des Indigènes et combattants étrangers venus du monde entier et mobilisés pendant la Guerre 1914 – 1918.

Pourront ainsi être questionnées les notions de frontière, de réfugié, de déracinement, et d’acculturation.

Entre 1914 et 1918, des hommes originaires des quatre coins de l’Empire britannique convergent vers la France et la Belgique pour participer aux combats.

 

Présent : mouvements migratoires contemporains

Une approche contemporaine peut conduire les élèves à s’intéresser aux nouvelles formes de migrations « environnementales » (ex : réfugiés climatiques – raréfaction des ressources, origine de nouveaux conflits), aux personnes déplacées internes (ex: réserves autochtones) et aux dynamiques d’expatriations politiques, économiques et universitaires.

Les questions des migrations seront analysées afin de développer l’esprit critique des jeunes face au traitement de l’information et de l’image omniprésentes dans nos sociétés (ex : quelle différence fait-on entre un réfugié, un immigré et un expatrié ? Quelles sont les causes et conséquences humaines, matérielles, psychologiques de la migration ?). Là encore, c’est une meilleure compréhension du contexte actuel et de l’Autre qui est recherchée.

 

 

Futur : quel monde dans 100 ans ?

Cette approche utopique permettra aux jeunes, en se basant sur des recherches effectuées sur les migrations passées et présentes, d’imaginer ce que cela signifiera d’être exilé dans une centaine d’année. Comment évolueront les mouvements de population ? Comment les notions de frontière, d’étranger et d’exil évolueront-elles ?

 

 

 

Past: Exile and First World War

Conflicts lead to massive displacements of populations. The situation during the First World War has been symptomatic.

A look at the past will also lead us to do research on the involvement of the Indigenous and foreign fighters that came from all over the World to join the war.

Furthermore the notions of borders, refugees, uprooting and acculturation can also be questioned.

Between 1914 and 1918, men from the entire British Empire converge upon France and Belgium to join the conflict.

 

 

Present: contemporary human migrations

A contemporary approach can consist in working on the new dynamics of human environmental migrations (ex: climatic refugees, resources’ increasing scarcity as a starting point for new conflicts, refugees and contemporary conflicts), internally displaced persons (ex: Indigenous people), and political, economical and academic expatriations.

Questions related to these new forms of migration would be analysed in order to develop critical minds among the Youth regarding the News and the profusion of images in our societies (ex: what are the human, material and psychological consequences of a migration?). These studies would allow greater knowledge of the current local and global context and a better understanding of the issues encountered by these populations facing exile.

 

 

 

Future: what would the world be like in 100 years?

This third utopian approach, based on the research previously made by the students about past and present migrations, will give them an opportunity to imagine what it will mean to live in exile in 100 years. How will the migratory dynamics evolve as well as the notions of border, stranger and exile?

 

 

 

ORGANISATION DES ATELIERS / WORKSHOP ORGANIZATION

Ateliers collectifs et participatifs

Tous les groupes participants seront amenés à réaliser l’ensemble des étapes décrites ci-dessous.
Il est important que chaque groupe documente sa démarche pour ensuite pouvoir la partager, notamment via le site internet collectif du projet.

Etape 1 : Constitution de la matière sur le thème Exil(s)

Le groupe abordera librement le thème Exil(s) tant sur le fond que sur la forme.

Collective and participative workshop

Every participant will need to follow all the steps described below.
It is important that each group keeps track of the various steps of its work so that it can be shared, especially through the project’s collective website.

Step 1 : Creation of some content on the topic of Exile(s)

The group will freely tackle the Exile(s) topic by choosing both style and content..

 

Etape 2 : Création d’une forme scénique ou vidéo

Chaque groupe travaillera librement à la création d’une forme scénique ou d’une vidéo.
L’oeuvre créée doit s’inscrire dans la thématique Exil(s).

Step 2 :  Creation of a scenic performance or video

Each group will freely work on the creation of a scenic performance or a video. The artwork needs to be dealing with the Exile(s)’ topic.

 

 

 

Etape 3 : Documentation en ligne de la démarche

Documentation de la démarche en ligne sur le site internet afin de partager avec les autres groupes (et grand public) et créer des interactions.

Step 3 : Monitoring the work in progress

Each group will have to keep track of its work in progress on the website in order to share it with everyone and create interactions.

 

 

 

Etape 4 : Présentation sur scène lors des Rencontres internationales

Organisation de Rencontres Internationales à Amiens, en France. Présentation des formes créées par chacun des groupes présents. Possibilité d’envisager des présentations filmées avec les groupes qui n’auront pas la possibilité de se déplacer en France.

Step 4 : Showing of the performances on stage during the International Meeting in France

International Meeting in Amiens, France.
Presentation on stage of the created forms made by each group. It will also be possible to screen recorded versions of the performance for the groups that will not be able to travel to France.

 

 

 

RENCONTRES INTERNATIONALES / INTERNATIONAL MEETING
16 - 18 Mai 2018 / 16 - 18 May 2018