Les objets quand on s’ennuie / Objects when you’re bored

ProjetExil-4.2

À l’occasion de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes organise un projet international autour de la Guerre et de la Paix et de leur représentation par le théâtre, l’objet et l’image. Le projet s’étend sur 6 ans, de 2013 à 2018, et se décline en trois actions : créations, rencontres et recherches.

Porter une parole sensible sur la Première Guerre mondiale et plus généralement sur les conflits et la paix est primordiale. Au-delà du fait historique et de la commémoration, l’analyse de leur représentation permet une approche distanciée et réflexive sur notre Histoire. Apprendre à étudier une image, sa part de manipulation ou de propagande éventuelle permet également de déchiffrer le monde actuel.  Les notions de conflit et de paix mettent en jeu le rapport à l’Autre. Leur analyse et questionnement permettent de construire du vivre ensemble au présent. Les lier excessivement à la mémoire et à la commémoration fait courir le risque d’en désintéresser les jeunes générations et de marginaliser ces questionnements au sein de la société.

Par le travail artistique et l’étude de l’objet et de l’image, ce projet visait à déplacer le regard et provoquer la rencontre. Ceci afin d’éviter deux écueils majeurs: les lieux communs d’une part – dus à la méconnaissance et à la peur – et le cadre parfois trop austère de la mémoire d’autre part, qui rend parfois inaccessible les problématiques abordées. Le travail a ainsi été orienté vers les autres de par son aspect collectif et coopératif, et tourné vers l’avenir grâce aux processus de création des jeunes et des artistes.

La dimension internationale était nécessaire afin de confronter les expériences et compréhensions non seulement individuelles mais aussi nationales et plurinationales.

To commemorate the Centenary of the First World War (1914 – 1918), the Tas de Sable Ches Panses Vertes association is organising a project about the concepts of war and peace and the way they are represented through theatre, objects and images. It is a six-year project going from 2013 to 2018. It follows three main objectives: creation, new encounters and research.

Beyond the First World War’s historical fact and its commemoration, the study of these concepts allows us to take a step back and develop a new reflective approach towards our past. Learning how to study an image, detecting its possible role in the manipulation and/or propaganda brings a better understanding of our current world. Notions of peace and conflict lead us to think about our relationship with others. Analysing and questioning them should enhance peaceful coexistence. Linking theses notions excessively to commemorations could cause negative effects. Young generations could lose interest in these matters, which would then become marginal within the society.

Through artistic work, this project aimed to discuss prejudices and create new encounters. Therefore two main pitfalls should be avoided: prejudices, resulting from ignorance and fear, and the austere aspect of the commemorations that can sometimes lead to a misunderstanding of its contents. Artistic work embraced other cultures by its cooperative and collective aspects and was turned to the future thanks to creations made by the artists and young participants.

The project needed to be conceived on an international scale for the students to be able to share and confront individual understandings as well as national interpretations.

Poilu 3

Établissements scolaires partenaires

Artistes impliqué(e)s

Mila Baleva, Denis Bonnetier, Solène Boyron, Aïtor Juanes, Guillaume Lecamus, Luc-Vincent Perche, Pierre Larose, Lorenzo Recio, Marie Godefroy, Madalina Quinchon, Aitor Juanes (France)
Naomi Van Niekerk (Afrique du Sud)
Southern Edge Arts (Australie)
Anurupa Roy (Inde)
Centre de la marionnette de Tournai, Isabelle Peteers (Belgique)

Exemples de réalisations

/ Vidéos réalisées par l'ACAP - Pôle régional image

Lycée Jean-Charles Peltier à Ham

Récit de création : L'ATTAQUE IMPOSSIBLE

Lycée Jean de la Fontaine à Château-Thierry

Récit de création : LETTRES DE POILUS

Lycée du Vimeu de Friville-Escarbotin

Récit de création : LE MATCH - LE REPAS - LE SAPIN

Les Rencontres Internationales Objets : Guerres et Paix se sont tenues du 11 au 13 mai 2015 en Picardie.

Ce sont environ 100 jeunes de Picardie et d’Inde qui se sont rencontrés pour partager leurs expériences, leurs créations dans le cadre de ce projet. Cinq écoles de Picardie et d’Inde ont participé aux rencontres. Au côté de la Vasant Valley School de New Delhi, quatre lycées picards avaient fait le déplacement : le lycée Professionnel Agricole de la Haute Somme de Péronne, le lycée Professionnel du Vimeu de Friville-Escarbotin, le lycée Jean de la Fontaine de Château Thierry et le lycée Professionnel Jean-Charles Peletier de Ham.

Programme :

LUNDI 11 MAI – Péronne
La première journée s’est déroulée à Péronne et a débuté par un temps de rencontres et d’échange entre les jeunes. Les intervenants artistiques ont proposé aux jeunes une série d’exercices théâtraux pour apprendre à entrer en contact avec l’autre, lui faire confiance et briser la glace ! Puis, le groupe a eu l’opportunité de visiter l’Historial de la Grande Guerre. Enfin, l’inauguration officielle a eu lieu à 14h30 dans le salon d’honneur de la Mairie de Péronne.

MARDI 12 MAI – Noyon
La deuxième et troisième journées se sont déroulées à Noyon. Les jeunes ont investi le Théâtre du Chevalet. Le mardi 12 mai, la journée était consacrée à la présentation respective des créations menées dans les différents établissements scolaires.

MERCREDI 13 MAI – Noyon
Le troisième jour fut le moment d’une joyeuse création collective : le Feu d’Arts factices ! Temps festif et partagé entre les jeunes et la population, il a permis d’investir la ville, de mettre en regard les lieux patrimoniaux et la création contemporaine.

Quelques images